NewsLetter

Pour rester au courant de l'actualité de la paroisse Notre Dame des 3 Rivières, inscrivez-vous à nos listes de diffusions

En pratique

Horaire des messesformationoecumenisme


 

Prendre Date

se_module_calendrier_111 - style=default - background=
<<   202005<20214 mai 2021 >20216   >>202205
lun mar mer jeu ven sam dim
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            
111202105

Réseaux Sociaux

PointLink.net Joomla Extensions

Accueil

LETTRE AUX PAROISSIENS N°38

1° mai  2021

Edito

Le 1° Mai !

1° mai : Fête de St Joseph travailleur !

C’est l’occasion de se rappeler que par son travail, St Joseph a participé à la vie matérielle de la Saint-Famille.

1° mai : Fête du travail et des travailleurs !

C’est l’occasion de confier à St Joseph ces hommes, ces femmes qui participent à la vie économique et sociale de notre pays.

C’est l’occasion de prier aussi pour celles et ceux qui sont en recherche d’un emploi et qui vivent une grande précarité.

1° mai : Fête du muguet !

« Dites-le avec des fleurs ! »

C’est l’occasion d’offrir un brin de muguet pour signifier notre affection.

1° mai : Premier jour du Mois de Marie !

Depuis plus de deux siècles, le mois de mai est pour les catholiques le mois de Marie.

C’est l’occasion de demander à la Vierge Marie d’intercéder pour nous auprès de Dieu.

C’est l’occasion de redécouvrir la prière du chapelet et la méditation du Rosaire.

1° mai : Jour férié !

C’est l’occasion de prendre du temps pour soi, pour sa famille.

C’est aussi l’occasion de vivre notre solidarité avec le monde du travail et avec les personnes qui connaissent toute forme d’exclusion.

 

« Va, le Seigneur est avec toi ! »

Gérard de Rodat, curé

 

 

Paroisse Saint-Martin-du-Marsan : Fête de l’Aubépine

Le dimanche 2 mai 2018, la messe aura lieu à

10H30, à l’église de Laglorieuse (et non à Bretagne

                                          de Marsan), à l’occasion de la fête de l’Aubépine..       

1

Pour méditer la Parole de ce 5° dimanche de Pâques   B                                      2 mai  2021

 Jésus, serait-il un prof de sciences naturelles ? C’est ma première pensée en lisant cette page d’évangile où Jésus explique à ses disciples la délicate culture de la vigne ! En fait, Jésus utilise ici l'image de la vigne pour nous faire comprendre qu'un disciple, qu'un chrétien, c'est quelqu'un qui est appelé à demeurer dans le Christ et à donner du fruit.

« Demeurer dans le Christ ! »

Ce verbe, "demeurer", est répété huit fois dans ce texte. C'est dire combien Jésus insiste sur cette urgence : "demeurez en moi, comme moi je demeure en vous." Demeurer, ça veut dire à la fois habiter chez quelqu'un et vivre avec quelqu'un. Il y a ici à la fois l'idée d'une permanence, d'une continuité, et l'idée d'une communion, d'une véritable intimité. 

Demeurer dans le Christ, c'est être uni à lui, c’est se nourrir de sa présence, c'est se laisser convertir par lui 

« Moi, je suis la vigne, et vous, les sarments ! »

Le Christ est la vraie vigne qui alimente les sarments. Si l'on coupe les sarments, la sève ne circule plus et ceux-ci se dessèchent car ils ne sont plus alimentés. 

Il en va de même pour nous. Le Christ nous fait vivre : il nous donne sa Parole, il nous donne ses sacrements, il nous invite à nous ressourcer en prenant le temps de la prière, de la méditation. Si nous négligeons tout cela, notre foi va vite s'affadir et mourir.

Notre vie de baptisé est ainsi faite : nous sommes branchés sur le Christ, sur l'Amour, et c'est lui qui nous donne de porter du fruit. Ça veut dire quoi porter du fruit ?

Porter du fruit !

Porter du fruit, c'est tout simplement donner vie. Donner vie non seulement au sens où des parents donnent vie à un enfant, mais aussi et surtout au sens où, par notre comportement, nous aidons des personnes à se remettre debout, à reprendre courage : un sourire, une parole d'encouragement, une poignée de main…

Porter du fruit, c'est vivre chaque jour de l'amour que Dieu nous donne, et c'est en faire profiter les autres. St Jean nous l'a rappelé dans la deuxième lecture : il ne suffit pas de faire de grands discours sur le comment et le pourquoi de la charité : il faut en vivre par des actes et en vérité. C'est à l'amour que l'on reconnaît les véritables disciples du Christ. Porter du fruit, c'est partager la vie que Dieu nous donne, parce que nous sommes habités de sa propre vie.

Alors, il n’est sans doute pas évident de porter du fruit… il y a en effet bien des obstacles à la circulation de cette vie de Jésus en nous : c'est notre égoïsme, c'est notre orgueil, c'est notre péché.

C'est finalement les gelées tardives qui, au printemps, détruisent les premières fleurs de la vigne. Mais, comment lutter contre cela ?

Les viticulteurs, de leur côté, allument des feux ou arrosent leur vigne pour les préserver du froid. Et nous, quels feux allumons-nous pour demeurer dans le Christ et pour porter du fruit ? Que pouvons-nous faire pour laisser circuler en nous la vie de Dieu ?

"Celui qui demeure en moi et en qui je demeure, celui-là donne beaucoup de fruit car, en dehors de moi, vous ne pouvez rien faire." Branchés sur le Christ, nous serons lumières pour les hommes; branchés sur le Christ nous serons nourritures pour les hommes. C'est lui et lui seul qui nous donne de porter du fruit, à condition aussi de nous laisser tailler, de nous laisser transformer par le vigneron, c'est à dire par Dieu.

« Va, le Seigneur est avec toi ! »

Abbé Gérard de Rodat  

A tous, bon dimanche, heureuse semaine 

et en union de prières.

Gérard de Rodat, curé

 

 

ANNONCES PAROISSIALES

 

Samedi 1° mai, à 15H00

Chapelet à l’église St Christau, à Benquet.

 

Mercredi 5 mai, à 16H30

Réunion  de l’EAPP de NotreDame-des-Trois-Rivières.

 

Vendredi 7 mai, à 15H00

Réunion avec les acteurs de la pastorale sacramentelle à la salle paroissiale de St Médard.

 

Samedi 8 mai, à 15H00

Chapelet à l’église St Christau, à Benquet.

 

 Dimanche 9 mai

 

Dimanche Autrement 

A l’église de la Madeleine, 

9H15, accueil des enfants et des adultes  pour un temps d’échange.

10H30 : Messe. 3° étape vers la première communion pour les enfants.

 

A l’église St Vincent de Paul, 10H30 

Profession de foi des jeunes du collège Jean Cassaigne.