ACCUEIL

En pratique

Horaire des messesformationoecumenisme


 

Prendre Date

se_module_calendrier_111 - style=default - background=
<<   201810<20199 octobre 2019 >201911   >>202010
lun mar mer jeu ven sam dim
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
111201910

Réseaux Sociaux

PointLink.net Joomla Extensions

LA PRIERE DU MOIS

A Buglose, lors de l'ordination diaconale le 14 septembre, JEENA DANIALS, jeune femme irakienne réfugiée à Mont-de-Marsan, a fait une prière. La voici,  proposée à votre méditation.

 

Lire la suite : LA PRIERE DU MOIS

PRIER MARIE AVEC LE PAPE FRANCOIS

Prière à la Vierge Marie du pape François


« Mère du silence, qui garde le mystère de Dieu,

libère-nous de l’idolâtrie du présent

 à laquelle se condamne celui qui oublie.

Purifie les yeux des pasteurs avec le collyre de la mémoire

Et nous retournerons à la fraîcheur des origines, pour une Église priante et pénitente.

Mère de la beauté, qui s’épanouit dans la fidélité au travail quotidien,

Réveille-nous de la torpeur de la paresse, de la mesquinerie et du défaitisme.

Revêt les pasteurs de cette compassion qui unifie et qui intègre,

Et nous découvrirons la joie d’une Église servante, humble et fraternelle.

Mère de la tendresse, qui enveloppe de patience et de miséricorde,

Aide-nous à brûler les tristesses, les impatiences et les rigidités

 de ceux qui ne connaissent pas d’appartenance.

Intercède auprès de ton Fils

 pour que nos mains, nos pieds et nos cœurs soient agiles,

Et nous édifierons l’Église dans la vérité et la charité.

Et nous serons le peuple de Dieu, pèlerin vers le Royaume. »

Prière prononcée par le Pape François le jeudi 23 mai 2013.

RENCONTRER L'AUTRE

Rencontrer l’autre

Quand tu rencontres quelqu’un,

ne commence pas par l’attirer sur TON terrain.

Tu dois d’abord jouer en déplacement,

tu dois rencontrer l’autre sur SON terrain.

Cherche ce qui le fait vivre, ce dont il aime parler,

ce qui le préoccupe, ce qui l’émerveille

et pars de cela pour nouer un contact.

La réciprocité viendra après.

Il te rejoindra sur TON terrain...

 

Quand tu rencontres quelqu’un,

ne t’arrête pas à une première impression.

Car tu sais bien que le premier visage

que nous présentons aux autres

n’est pas toujours notre vrai visage.

 

Quelqu’un disait « que ton premier contact avec l’autre

ne soit qu’une légère touche sur la toile où,

peu à peu tu ébauches son portrait ».

Il nous faut plus d’un jour pour connaître quelqu’un.

C’est à travers un long chemin parcouru ensemble

que l’on se découvre davantage l’un à l’autre sous son vrai visage.

Sache toutefois que tu n’auras jamais fini de découvrir l’autre.

 

Le monde d’aujourd’hui parle beaucoup de partage.

As-tu réfléchi à ce que ce mot signifie ?

Tu me diras : « partager, c’est donner ».

C’est vrai, il s’agit de te donner, de donner le meilleur de toi-même.

Mais le partage c’est aussi recevoir :

Croire que l’autre à quelque chose à m’apporter.

Ce n’est pas nécessairement quelque chose de matériel,

ce sera quelque chose qui me manque : un sourire, l’écoute,

la gratuité, l’émerveillement, la solidarité, le respect de l’autre.

 

Fraternité Charles de Foucault d’Afrique

 

POUR LE TEMPS DU CAREME

 

 

 

Année A - 1er Dimanche de carême d'après le Lapin Bleu

 

Matthieu 4,1-11

 

Le pompier de carême fait "Pain-pont, pain-pont"


 

 

 

L'ATTENTION (Prière de Carême)

 

 

Attention chien méchant.
Attention travaux.
Attention chute de pierres.
Attention route glissante.
Partout, des appels à l’attention.

 

Mais où sont les appels à l’attention
que nous devons aux autres :
les appels à la délicatesse,
les appels au respect,
les appels au partage ?

 

Je suis distrait, Seigneur.
Comment pourrais-je les entendre, ces appels,
quand je suis préoccupé par ma santé,
enfermé dans mes rêves,
épuisé par mon travail,
fasciné par la télévision…
Pardon, Seigneur.

 

Et tes appels, Seigneur, les tiens,
les petits signes que Tu m’adresses
à travers les gens proches ou lointains,
les grands signes que Tu m’adresses,
à travers l’exemple des saints,
à travers les messages de ton Évangile,
à travers les invitations à la prière,
tous ces appels ne rencontrent souvent
que mon indifférence...
Pardon, Seigneur.

 

Apprends-moi, je t’en prie,
à être attentif
à toutes les attentes,
à toutes les souffrances,
à toutes les espérances.

 

Apprends-moi aussi
à déceler tout ce qui est bien
derrière ce qui est mal,
tout ce qui se cherche
derrière tout ce qui semble acquis,
tout ce qui est neuf
derrière tout ce qui est vieux,
tout ce qui bourgeonne
derrière tout ce qui se fane,
tout ce qui vit
derrière tout ce qui meurt.

 

Montre-moi, Seigneur,
l’enfant sous le vieillard,
la plage sous les pavés,
le soleil sous les nuages,
et toutes les soifs cachées :
la soif de pureté,
la soif de vérité,
la soif d’amour,
la soif de Toi, Seigneur.

 

Affine mon regard,
réveille ma capacité d’amour,
ouvre grand mon cœur,
aiguise mon attention,
développe mes attentions,
tourne-moi vers les autres,
tourne-moi vers Toi, Seigneur.