NewsLetter

Pour rester au courant de l'actualité de la paroisse Notre Dame des 3 Rivières, inscrivez-vous à nos listes de diffusions

En pratique

Horaire des messesformationoecumenisme


 

Prendre Date

se_module_calendrier_111 - style=default - background=
<<   202004<20213 avril 2021 >20215   >>202204
lun mar mer jeu ven sam dim
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    
111202104

Réseaux Sociaux

PointLink.net Joomla Extensions

Accueil

LETTRE AUX PAROISSIENS N° 34

 Samedi 3 avril 2021

Edito

Où est-il le Ressuscité ?

 

 

Où donc verra-t-on le Christ

sinon à travers des communautés rassemblées

pour célébrer sa mort et sa Résurrection

et la joie qui en jaillit pour le monde ?

Où donc entendra-t-on le Christ

sinon à travers des communautés

qui annoncent sa Parole de libération

à travers des actes de pardon et de paix ?

Où donc brillera le Visage du Christ

sinon à travers des communautés

vivant concrètement selon son Esprit

et pratiquant chaque jour son Evangile ?

C’est pourquoi,

Notre Dieu Seigneur,

envoie-nous sur les chemins quotidiens !

Envoie-nous donner notre bienveillance,

accorder notre attention, engager notre solidarité,

travailler pour la dignité, prendre du temps pour la prière

et qu’ainsi, à travers notre existence menée selon l’Evangile,

apparaisse le Visage du Christ pour nos frères de ce temps !

Charles Singer

 

 

Pour méditer la Parole de ce dimanche de Pâques 04 avril 2021

La résurrection, au coeur de notre foi, est source de joie et d’espérance.

Au summum de la semaine sainte, nous fêtons aujourd’hui la résurrection du Christ ! Et oui, après tous les événements tragiques de la Passion, Jésus triomphe de la mort le troisième jour. Il a souffert pour nous, pour nous racheter de nos péchés et il a vaincu la mort ! Cet événement, au coeur de notre foi, est, pour nous chrétiens, source de joie et d’espérance. C’est la lumière après la nuit. Par cet incroyable événement, Il nous invite à témoigner de son amour pour nous et à annoncer la Bonne Nouvelle. Et pour pouvoir garder ce cap qu’Il nous fixe, il nous invite à nous ressourcer grâce à l’Eucharistie.

A l’aube du troisième jour, « Marie-Madeleine se rend au tombeau de grand matin ; c’était encore les ténèbres. » Ensuite, tout s’accélère : paniquée car elle a trouvé le tombeau vide, elle court trouver Jean et Pierre qui, à leur tour, se précipitent, paniqués et interrogatifs eux aussi. Jean arrive le premier, constate que le tombeau est vide, il laisse rentrer Pierre et rentre à son tour. Et, l’Évangile nous dit : « Il vit, et il crut. » Autrement dit, à ce moment précis, l’étonnement fait place à la joie et à l’espérance ; on passe des ténèbres à la résurrection, c’est la lumière après la nuit. La lumière de la résurrection a troué la nuit ! Quelle espérance ! Alors, encore aujourd’hui, même si nous sommes quelque peu dans les ténèbres, avec la pandémie de la COVID-19, les actions terroristes partout dans le monde, et l’on pourrait citer bien d’autres maux, soyons des chrétiens remplis de joie et d’espérance, car il y a toujours la lumière après la nuit.

Pierre arrivant à Césarée, chez Corneille, centurion de l’armée romaine prend la parole et dit :« Jésus de Nazareth, Dieu lui a donné l’onction d’Esprit Saint et de puissance. » « Il lui a donné de se manifester, non pas à tout le peuple, mais à des témoins que Dieu avait choisi d’avance, à nous qui avons mangé et bu avec lui après sa résurrection d’entre les morts. » Mais Dieu choisit aussi chacun d’entre nous, croyants, pour une tâche particulière et ce, dans le but d’annoncer la Bonne Nouvelle au peuple et de témoigner. Vous qui allez être baptisés dans quelques instants, vous serez membres du Christ et vous serez ce témoignage vivant de l’Amour de Dieu. Pour saint Paul, depuis ce matin de Pâques, plus rien n’est comme avant, et pour vous qui allez être baptisés, plus rien ne sera comme avant ; en recevant l’Esprit Saint, vous pourrez, comme le dit saint Paul dans sa lettre aux Colossiens, tendre vers les réalités d’en haut et non pas vers celles de la terre ; par ce don de l’Esprit, par cet amour reçu, et souvent même, sans pour autant vous en rendre compte, vous serez enclin à colporter la Bonne Nouvelle, par vos paroles, par vos actions, par votre façon d’être .

Aussi, même en témoignant, il est absolument primordial de garder un lien étroit avec le Seigneur. Imaginons ce qu’ont vécu les disciples : rencontre d’un homme peu ordinaire qu’ils suivent, qui est crucifié, qui ressuscite et avec lequel, ensuite, ils ont bu et mangé ! Notre foi repose sur leurs récits. Nous n’avons pas eu cette chance, si je puis dire, de connaître réellement Jésus et de le suivre à la manière des apôtres, mais, cet amour qu’il nous porte par sa mort et sa résurrection nous le retrouvons dans l’Eucharistie ; comme les apôtres, nous allons partager dans quelques instants le pain de vie, et vous, en particulier, qui allez communier pour la première fois ; nous allons revivre ces gestes que Jésus a fait le Jeudi Saint, lors de son dernier repas, la Cène, avec ses disciples. Pensez qu’à chaque fois que vous recevez ce pain, le corps du Christ, c’est à chaque fois un ressourcement indicible qui vous relie toujours davantage au Seigneur et qui fait grandir votre amour pour Lui.

Plus rien ne sera comme avant, vous disais-je. Et bien oui, devant cette joie et cette espérance indescriptibles que nous ressentons en ce jour de résurrection du Seigneur, nous baptisés, et vous qui allez l’être dans quelques instants, retenons cette phrase de saint Paul : « Tout ce que vous dites, tout ce que vous faites, que ce soit toujours au nom du Seigneur Jésus, en offrant par lui votre action de grâce à Dieu le Père. » (Col 3, 17). Christ est ressuscité, Alléluia ! Il est vraiment ressuscité.

Jean-Yves MARTIN, diacre.

 

 

Pâques : tournés vers l’avenir !

Quand j’étais à l’école primaire, mon instituteur me disait : « si tu veux réussir plus tard, applique-toi aujourd’hui dans ton travail scolaire. »

Quand j’étais au lycée, un professeur me disait : « le BAC, ça se prépare aujourd’hui, en classe de seconde. »

Quand j’étais au grand séminaire, mon supérieur me disait : « le prêtre que tu seras demain, c’est aujourd’hui qu’il se construit. »

Quand je suis curé de paroisse, mon évêque me dit : « l’avenir de tes paroisses, c’est aujourd’hui qu’il se dessine. »

C’est dire combien l’avenir est lié à l’aujourd’hui et combien l’aujourd’hui prépare l’avenir.

N’est ce pas la prise de conscience des apôtres au matin de Pâques !

Il y a 2000 ans, douze hommes se sont mis en route à la suite d’un certain Jésus. Pendant trois années, ils l’ont écouté, ils ont été témoins de choses extraordinaires, ils lui ont fait confiance. Pourtant, ils n’ont pas tout compris ! Alors que Jésus, par ses paroles et ses actes, leur révélait qu’il était le Messie, l’Envoyé de Dieu, le Sauveur de l’humanité, avec leurs yeux de chair ils ne voyaient en lui qu’un homme habité d’une grande sagesse et capable de prodiges extraordinaires.

Ce n’est qu’au matin de Pâques, au matin de la Résurrection, que leurs yeux s’ouvriront et qu’ils comprendront que l’aujourd’hui qu’ils ont vécu avec Jésus pendant trois années, était la préparation et l’annonce d’un avenir nouveau :

. quand Jésus pardonnait la femme adultère, il annonçait la miséricorde de Dieu pour tous les hommes.

. quand Jésus témoignait sa tendresse aux malades, aux exclus, aux non croyants, il annonçait l’amour de Dieu pour tous les hommes.

. quand Jésus partageait le pain et le vin au soir de son dernier repas avec ses disciples, il annonçait que Dieu se donne en nourriture pour tous les hommes.

La Résurrection du Christ a transformé la vie de ses disciples.

Un avenir nouveau s’ouvre désormais à eux, mais un avenir qui trouve ses fondations dans l’aujourd’hui des trois années qu’ils ont vécu avec Jésus ! Cet avenir peut désormais commencer, car avec les yeux de la foi ils ont compris que la résurrection du Christ donne sens à tout ce qu’ils ont vécu et reçu de ce Jésus qu’ils ont suivi.

Oui, la résurrection du Christ est le coeur de la foi des apôtres : c’est du reste la première chose qu’ils annonceront aux juifs. La résurrection illumine toute la vie du Christ et donne sens à l’évangélisation que les apôtres vont dès lors entreprendre.

Dimanche, nous célèbrerons Pâques, la Résurrection du Christ, le coeur de notre foi. Puissions-nous, à cette occasion, relire chacune de nos histoires pour y reconnaître la présence agissante du Christ, et pour reconnaître que la foi en ce Christ ressuscité nous appelle toujours à aller de l’avant, à nous tourner avec confiance vers l’avenir !

« Va, le Seigneur est avec toi ! »

Gérard de Rodat, curé.

 

 

Vie de nos paroisses

Nouveau confinement !

C’est bien dans un nouveau confinement que nous entrons, dès ce soir et jusqu’au 3 mai. Cela ne veut certainement pas dire que la vie s’arrête, même si bon nombre d’activités paroissiales sont contrariées. Il nous faut encore et toujours nous adapter et nous associer à l’effort demandé à tous pour freiner cette 3° vague épidémique.

Pour l’heure, sont maintenus :

 Les horaires déjà mis en place pour les messes dominicales.

 La célébration de la Remise de la Lumière aux 30 jeunes en route vers la Profession de foi, prévue le samedi 10 avril 2021, à 16H30, à l’église de Saint Pierre du Mont.

 La célébration de la Première des Communion des 35 jeunes du Groupe Scolaire Jean Cassaigne et l’Aumônerie de l’Enseignement public, prévue le dimanche 11 avril, à 10H30, à l’église de la Madeleine (Mont de Marsan).

 Les célébrations de baptême programmées ce mois d’avril.

Cependant…

A contrecoeur, pour favoriser l’accueil des familles lors des messes du samedi 10 avril à 16H30 à Saint Pierre du Mont, et du dimanche 11 avril à 10H30 à la Madeleine, je suis dans l’obligation de demander aux personnes qui viennent habituellement à ces messes de rejoindre une autre église (St Médard, le samedi à 16H30 ou St Pierre du Mont, le dimanche à 10H30). Le dimanche 10 avril, la messe sera également célébrée à l’église St Jean d’Aout, à 9H00, aux églises de Lucbardez et de Mazerolles à 10H30.

Jeudi Saint

Ce jeudi 1° avril prêtres et diacres de nos paroisses se sont retrouvés pour fêter leur sacerdoce.

Nous avons rendu grâce pour la belle mission

que le Seigneur nous a confiée au milieu de vous.

Vous étiez tous bien présents dans notre prière.

A tous, bon dimanche, heureuse semaine

et en union de prières.

Gérard de Rodat, curé