NewsLetter

Pour rester au courant de l'actualité de la paroisse Notre Dame des 3 Rivières, inscrivez-vous à nos listes de diffusions

En pratique

Horaire des messesformationoecumenisme


 

Prendre Date

se_module_calendrier_111 - style=default - background=
<<   202001<202012 janvier 2021 >20212   >>202201
lun mar mer jeu ven sam dim
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
111202101

Réseaux Sociaux

PointLink.net Joomla Extensions

Accueil

LETTRE AUX PAROISSIENS N°19

Edito

Chère mamie,

 

 

Ho Ho Ho !

J’ai bien reçu votre lettre du 5 décembre dernier.

Quelle gentillesse ! Quelle délicatesse !

Vous aussi, vous rêvez de quelques cadeaux !

Vous me demandez de vous apporter « Paix », « Espérance », « Confiance » ! Ce sont de très très beaux cadeaux… mais je ne suis pas vraiment habitué à ce genre de demandes !

 

Alors, j’ai consulté les centaines de catalogues qui sont à ma disposition. Malheureusement, je n’ai rien trouvé ! J’ai même sollicité l’expérience de mes ancêtres, mais je n’ai trouvé aucune trace de tels cadeaux.

Serait-il impossible d’apporter à Noël « Paix »,  « Espérance » et « Confiance » ?

 

Je me suis alors rappelé que vous me demandiez de m’arrêter au pays du Bon Dieu. Et là, j’ai trouvé votre bonheur !

 

Pour la Paix, je vous apporterai une colombe et un olivier. Symbole de Paix, votre fils plantera cet arbre dans votre jardin et la colombe de la Paix pourra s’y poser. Ce premier cadeau témoignera la paix que vous voulez vivre dans votre famille et avec vos voisins. « Gloire à Dieu, Paix aux hommes ! »

 

Pour l’Espérance, je vous apporterai un iris et une bougie. Symbole d’espérance, vous mettrez cette fleur dans votre chambre et la bougie sur votre table de nuit. Ce second cadeau témoignera l’espérance dont vous avez besoin pour traverser la difficile crise sanitaire que vous connaissez. « Dans la nuit se lèvera une lumière… L’espérance habite la terre ! »

 

Pour la Confiance, je vous apporterai un camélia rouge et un masque. Symbole de l’amour éternel, vous mettrez cette plante dans la salle à manger et le masque sur votre visage. Ce troisième cadeau témoignera l’amour éternel que Dieu vous donne et l’amour familial que vous voulez vivre.  « Va, le Seigneur est avec toi ! » Confiance !

 

Voilà, chère mamie, les beaux cadeaux que j’ai trouvés au pays du Bon Dieu. J’ai grande hâte de vous les apporter. Comme convenu, je vous rejoindrai à la cuisine. Peut-être aurez-vous préparé un chocolat chaud et quelques oranges… Cela me fera très plaisir.

 

Je vous embrasse très fort, et à très vite… Ho Ho Ho !

 

Le Père Noël

Pour méditer la Parole de ce 4° dimanche de l’Avent B                      20 décembre 2020

 

 

NOTRE DAME EN FEU

 

Oh, vous vous souvenez de la date : 15 avril 2019, le soir du lundi saint ! Notre Dame de Paris est en feu. On n’est pas encore « remis » de cet accident ravageur : « Notre Dame brûle »… Notre passé, notre histoire, notre patrimoine, partis en fumée : voilà qui hypothèque notre avenir, a-t-on pensé.

 

Marie et Gabriel

Un jour de l’an (tiens comment fixer la date !) une jeune fille de ce petit patelin de Galilée apprend qu’elle est enceinte. Annonce faite par cet ange mystérieux qui s’appelle Gabriel (« Dieu est ma force » signifie son nom en hébreu). La jeune Marie prend un coup sur la tête : lorsqu’on est une jeune fiancée dans la société juive de l’époque et qu’on devient enceinte avant d’être mariée, voilà qui est passible de lapidation (c’est la Loi !). Il n’y aurait rien à plaider sur le sujet ; même pas le prétexte de la conception par le Saint Esprit. Marie vivait-elle dans le rêve de son mariage avec Joseph le charpentier du pays : une vie tranquille de mère de famille et d’épouse de ce bon Joseph. Gabriel, l’ange, met le feu à tout cela : tant à la Loi, qu’au rêve !

 

 « Marie : pourquoi tu ne te rebiffes pas ! Tu as tout à y perdre. Ne sois pas naïve avec le message de ce beau parleur qui semble voler ta virginité. Serait-ce la « volonté de Dieu ? ». On a dû le lui dire ; et peut-être que nous le lui dirions aujourd’hui. Parfois la divine surprise grignote nos volontés !

 

David et sa maison

Cela se passait 1.000 ans avant. David, roi à Jérusalem, avait bien mené son affaire. Tout lui réussissait. Le petit berger s’est fait un beau royaume avec l’aide de Dieu. En sa belle demeure, il réalise que Dieu n’a pas de palais pour lui (comme les autres royaumes ont des temples pour leurs divinités). Il consulte Nathan, son prophète, qui donnera la réponse de Dieu. C’est non ! Et d’expliquer : Dieu ne veut pas de maison, il veut habiter chez toi. Sa maison, ce sera toi ! Nathan rajoute : toi et ta descendance.

Les siècles ont passé. On a même bâti une grande « maison », un temple pour honorer Dieu ; pour le faire demeurer au cœur de ce peuple. Détruit plusieurs fois, on en rebâtit un au temps d’Hérode. Oui, la période où Gabriel vient voir Marie de Nazareth. Un temple majestueux et cette jeune fille de Galilée ne supporte pas la comparaison.

Parfois, on se demande à quoi joue Dieu ? Il brouille les cartes et surtout les projets des hommes. Je n’ose pas croire qu’il s’est joué de la naïveté de Marie. Il a reconnu que sa condition simple, son humilité, son rêve de famille allait être une belle demeure pour être chez les hommes, pour épouser l’humanité. Et Dieu a envoyé son Gabriel près de Marie (lequel avertira Joseph !). Car il y a chez elle la « SERVANTE », l’âme de cette maison pour que Dieu réalise son rêve : habiter chez nous. Il n’est pas cantonné au « ciel », il est parmi les hommes. A cause des soubresauts politiques d’alors, Marie et Joseph partent à Bethléem : c’est là que naîtra l’enfant, en ce village où David est né.

 

L’Hôtel-Dieu

Un jour d’avril, Notre Dame de Paris a brûlé. L’émoi est grand. Lorsqu’on érigeait au Moyen Age, une grande cathédrale, on bâtissait, à côté, un lieu pour accueillir les malades, les mourants et on lui donnait le nom de l’Hôtel-Dieu. Les gens oubliés habitent chez Dieu. Un responsable du diocèse de Paris a aussitôt redit cette réalité comme une exigence. On ne sait pas encore si ce sera entendu.

 

Marie a laissé bousculer sa vie pour que Jésus, le Fils, ait corps et cœur en humanité. Marie était servant parmi le siens ; elle l’est restée avec Dieu. Une « pauvre servante » est devenue la maison de Dieu. Mais les pauvres, qui sont le visage de Dieu, n’ont pas encore de maison !

 

P. Bernard Labarthe

 

 

Vie de nos paroisses en ce temps de confinement

 

Vivre le temps de l’Avent

 

     4° Dimanche de l’Avent : 20 décembre 2020

 

Paroisse Saint-Jacques-des-Grands-Pins

×        4° Dimanche de l’Avent : TEMPS DE L’ALLIANCE, DIEU S’UNIT A NOUS

×        Chemin de conversion spirituelle : Et moi, suis-je prêt à accueillir l’inattendu de Dieu ?

×        Avec les textes de la Parole de Dieu de ce dimanche, choisir un mot qui nous parle. Ce mot est déposé dans la crèche.

×        Mettre Marie et Joseph dans la crèche.

 

Paroisse Notre-Dame-des-Trois-Rivières

×        4° Dimanche de l’Avent : FAIRE CONFIANCE

×        Point de conversion à vivre pour la 4° semaine : comme Marie, dire « oui » aux appels que l’Eglise me fait, par exemple pour agir dans la paroisse.

 

Paroisse Saint-Martin-du-Marsan

×        4° Dimanche de l’Avent : »ACCUEILLIR LE SEIGNEUR »

×        Avec l’annonce de l’ange Gabriel à Marie, se manifeste l’union entre Dieu et les hommes. « Le Seigneur est avec toi » aussi, dès que tu accueilles sa Parole et, à travers elle, ses appels.

×        Réflexion : de quelle manière suis-je attentif à la naissance de Jésus dans mon cœur ?

Par l’intercession de la Vierge Marie, demander cette disponibilité du cœur qui me fera dire : « Voici la servante du Seigneur, que tout m’advienne selon ta parole ».

×        Lire et Méditer Luc 1, 26-38

 

 

Quelques temps forts

 

Saint-Martin-du-Marsan   Eglise de Benquet

Les travaux de restauration sont achevés. C’est maintenant à un travail de nettoyage et de rangement que se consacrent de très nombreux bénévoles. Il faut dépoussiérer la sacristie, jeter de quelques vases cassés, remettre en place les bancs, la sono, l’orgue… Dans quelque jours, nous aurons l’immense bonheur de célébrer la nativité dans un écrin tout beau !

Bravo et très grand merci à tous les bénévoles.

 

Saint-Jacques-des-Grands-Pins

Le dimanche 20 décembre, à 10H30, nous célèbrerons l’entrée en catéchuménat de Ghislain Schmidl, au cours de la messe. Nous l’accompagnons de notre prière.

 

Groupe Scolaire Jean Cassaigne

Cette semaine, plusieurs célébrations de Noël ont été organisées au sein du Groupe scolaire. Les responsables pastoraux favorisent ainsi l’évangélisation des enfants et des jeunes en rappelant l’essentiel de la fête de Noël.

 

Proposition des mouvements ACO, JOC, ACE

Le dimanche 20 décembre, à 16H00, il sera possible de se retrouver à la chapelle Ste Thérèse pour un temps de prière, devant la crèche.

 

Décès de Mme Marcel VEZZOLI

 

Ce vendredi18 décembre, nous avons célébré les obsèques de M. Marcel Vezzoli âgé de 104 ans. Beaucoup l’ont croisé à l’église de St Pierre du Mont. Membre de l’Hospitalité de Lourdes, et de l’Hospitalité Landaise, il a été, pendant de longues années, l’organisateur du pèlerinage des polios à Lourdes.

Aujourd’hui, nous rendons grâce à Dieu pour le beau témoignage de foi et de service qu’il n’a cessé de donner. Nous assurons aussi sa famille de notre prière.

OUVERTURE DES EGLISES A L’OCCASION DE NOEL

 

Le temps de Noël est un temps favorable pour les retrouvailles familiales mais aussi pour aller voir les crèches de nos églises.

Cette année, conscients que tout le monde ne pourra se rassembler à la messe de la Nuit ou du Jour de Noël, nous avons décidé d’ouvrir toutes les églises pendant ce temps de Noël. L’idée est de permettre au plus grand nombre de familles de pouvoir « marquer » ce jour de fête en venant prier quelques instants devant la crèche. Une image-prière que vous pourrez ramener chez vous sera à votre disposition, à côté de la crèche.

 

Voici les horaires d’ouverture des églises

 

Paroisse Notre-Dame-des-Trois-Rivières

 

Eglise de la Madeleine 

de 900 à 16H30,

tous les jours.

Eglise de Saint Médard 

de 9H30 à 17H00

tous les jours

Eglise de Saint Jean d’Août 

de 9H30 à 17H00

tous les jours

Eglise de Saint Pierre du Mont 

de 9H00 à 17H30

tous les jours

Chapelle Ste Thérèse (au Peyrouat)

de 14H30 à 16H30

Mercredi 30 décembre 2020

 

                                          

Paroisse Saint-Martin-du-Marsan

 

 

Eglise de Benquet 

de 9H00 à 17H00

tous les jours

Chapelle St Christau (Benquet) 

de 9H00 à 17H00

tous les jours

Eglise de Haut-Mauco 

de 9H00 à 18H00

jour de Noël et jours suivants

Eglise de Bretagne de Marsan 

de 10H00 à 17H00

jour de Noël et jours suivants

Eglise de Saint Perdon 

de 9H00 à 17H00

tous les jours

Eglise de Bougues 

Contacter Mme TRIPOLI : 06 27 29 40 07

Eglise de Mazerolles 

 

 

Eglise de Laglorieuse 

De 14H00 à 16H30

Jour de Noël

 

 

Paroisse Saint-Jacques-des-Grands-Pins

 

Eglise de Campet Lamolère 

de 10H00 à 16H00

Le jour de Noël

Eglise de Saint-Martin d’Oney 

De 9H00 à 17H00

Tous les jours

Eglise de Geloux 

 

 

Eglise de Cère 

 

 

Eglise de Bostens 

De 9H00 à 17H00

Les 24 et 25 décembre

Eglise de Gaillères 

De 9H00 à 17H00

Les 24 et 25 décembre

Eglise de Lucbardez 

De 9H00 à 17H00

Les 24 et 25 décembre

Eglise d’Uchacq 

de 10H00 à 16H00

Le jour de Noël

Eglise de Saint-Avit 

 

 

 

 

 

A tous, bon dimanche, heureuse semaine

et en union de prières.

 

Gérard de Rodat, curé

 

Ensemble Pastoral

Saint-Jacques-des-Grands-Pins   Notre-Dame-des-Trois-Rivières   Saint-Martin-du-Marsan

 

 

Abbé Gérard de Rodat                                                           Lettre aux paroissiens n°19

 

O6 28 19 16 64

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.                                                             Samedi 19 décembre 2020

 

 
 

 

Dernière minute !

 

Messes dominicales

 

Dès ce week-end, les messes seront célébrées aux heures habituelles dans les différentes églises de l’Ensemble pastoral.

Il faudra faire avec la jauge de 30 personnes, quel que soit la taille de nos églises.

 

Samedi :

18H30 : St Médard

18H30 : St Pierre du mont

 

 

 

Jeudi : Ste Thérèse

Vendredi : le Bon Pasteur

 

 

 

 

 

 

Edito

Chère mamie,

 

Ho Ho Ho !

J’ai bien reçu votre lettre du 5 décembre dernier.

Quelle gentillesse ! Quelle délicatesse !

Vous aussi, vous rêvez de quelques cadeaux !

 

 

Célébrer Noël : Messes de Noël

 

24 décembre, à 19H00

   . St Jean d’Août

   . St Vincent de Paul

   . St Pierre du Mont

   . Benquet

   . St Martin d’Oney

 

24 décembre, à 23H00

   . La Madeleine

 

25 décembre, à 10H30

   . St Médard

   . St Pierre du Mont

   . Bostens

   . St Perdon

 

 

Visite des crèches

 

En ce temps de Noël, n’hésitons pas à entrer dans nos églises pour prier devant la crèche.

Vous y trouverez une carte de Noël préparée à votre intention.

 

 

Vous me demandez de vous apporter « Paix », « Espérance », « Confiance » ! Ce sont de très très beaux cadeaux… mais je ne suis pas vraiment habitué à ce genre de demandes !

 

Alors, j’ai consulté les centaines de catalogues qui sont à ma disposition. Malheureusement, je n’ai rien trouvé ! J’ai même sollicité l’expérience de mes ancêtres, mais je n’ai trouvé aucune trace de tels cadeaux.

Serait-il impossible d’apporter à Noël « Paix »,  « Espérance » et « Confiance » ?

 

Je me suis alors rappelé que vous me demandiez de m’arrêter au pays du Bon Dieu. Et là, j’ai trouvé votre bonheur !

 

Pour la Paix, je vous apporterai une colombe et un olivier. Symbole de Paix, votre fils plantera cet arbre dans votre jardin et la colombe de la Paix pourra s’y poser. Ce premier cadeau témoignera la paix que vous voulez vivre dans votre famille et avec vos voisins. « Gloire à Dieu, Paix aux hommes ! »

 

Pour l’Espérance, je vous apporterai un iris et une bougie. Symbole d’espérance, vous mettrez cette fleur dans votre chambre et la bougie sur votre table de nuit. Ce second cadeau témoignera l’espérance dont vous avez besoin pour traverser la difficile crise sanitaire que vous connaissez. « Dans la nuit se lèvera une lumière… L’espérance habite la terre ! »

 

Pour la Confiance, je vous apporterai un camélia rouge et un masque. Symbole de l’amour éternel, vous mettrez cette plante dans la salle à manger et le masque sur votre visage. Ce troisième cadeau témoignera l’amour éternel que Dieu vous donne et l’amour familial que vous voulez vivre.  « Va, le Seigneur est avec toi ! » Confiance !

 

Voilà, chère mamie, les beaux cadeaux que j’ai trouvés au pays du Bon Dieu. J’ai grande hâte de vous les apporter. Comme convenu, je vous rejoindrai à la cuisine. Peut-être aurez-vous préparé un chocolat chaud et quelques oranges… Cela me fera très plaisir.

 

Je vous embrasse très fort, et à très vite… Ho Ho Ho !

 

Le Père Noël

Pour méditer la Parole de ce 4° dimanche de l’Avent B                      20 décembre 2020

 

 

NOTRE DAME EN FEU

 

Oh, vous vous souvenez de la date : 15 avril 2019, le soir du lundi saint ! Notre Dame de Paris est en feu. On n’est pas encore « remis » de cet accident ravageur : « Notre Dame brûle »… Notre passé, notre histoire, notre patrimoine, partis en fumée : voilà qui hypothèque notre avenir, a-t-on pensé.

 

Marie et Gabriel

Un jour de l’an (tiens comment fixer la date !) une jeune fille de ce petit patelin de Galilée apprend qu’elle est enceinte. Annonce faite par cet ange mystérieux qui s’appelle Gabriel (« Dieu est ma force » signifie son nom en hébreu). La jeune Marie prend un coup sur la tête : lorsqu’on est une jeune fiancée dans la société juive de l’époque et qu’on devient enceinte avant d’être mariée, voilà qui est passible de lapidation (c’est la Loi !). Il n’y aurait rien à plaider sur le sujet ; même pas le prétexte de la conception par le Saint Esprit. Marie vivait-elle dans le rêve de son mariage avec Joseph le charpentier du pays : une vie tranquille de mère de famille et d’épouse de ce bon Joseph. Gabriel, l’ange, met le feu à tout cela : tant à la Loi, qu’au rêve !

 

 « Marie : pourquoi tu ne te rebiffes pas ! Tu as tout à y perdre. Ne sois pas naïve avec le message de ce beau parleur qui semble voler ta virginité. Serait-ce la « volonté de Dieu ? ». On a dû le lui dire ; et peut-être que nous le lui dirions aujourd’hui. Parfois la divine surprise grignote nos volontés !

 

David et sa maison

Cela se passait 1.000 ans avant. David, roi à Jérusalem, avait bien mené son affaire. Tout lui réussissait. Le petit berger s’est fait un beau royaume avec l’aide de Dieu. En sa belle demeure, il réalise que Dieu n’a pas de palais pour lui (comme les autres royaumes ont des temples pour leurs divinités). Il consulte Nathan, son prophète, qui donnera la réponse de Dieu. C’est non ! Et d’expliquer : Dieu ne veut pas de maison, il veut habiter chez toi. Sa maison, ce sera toi ! Nathan rajoute : toi et ta descendance.

Les siècles ont passé. On a même bâti une grande « maison », un temple pour honorer Dieu ; pour le faire demeurer au cœur de ce peuple. Détruit plusieurs fois, on en rebâtit un au temps d’Hérode. Oui, la période où Gabriel vient voir Marie de Nazareth. Un temple majestueux et cette jeune fille de Galilée ne supporte pas la comparaison.

Parfois, on se demande à quoi joue Dieu ? Il brouille les cartes et surtout les projets des hommes. Je n’ose pas croire qu’il s’est joué de la naïveté de Marie. Il a reconnu que sa condition simple, son humilité, son rêve de famille allait être une belle demeure pour être chez les hommes, pour épouser l’humanité. Et Dieu a envoyé son Gabriel près de Marie (lequel avertira Joseph !). Car il y a chez elle la « SERVANTE », l’âme de cette maison pour que Dieu réalise son rêve : habiter chez nous. Il n’est pas cantonné au « ciel », il est parmi les hommes. A cause des soubresauts politiques d’alors, Marie et Joseph partent à Bethléem : c’est là que naîtra l’enfant, en ce village où David est né.

 

L’Hôtel-Dieu

Un jour d’avril, Notre Dame de Paris a brûlé. L’émoi est grand. Lorsqu’on érigeait au Moyen Age, une grande cathédrale, on bâtissait, à côté, un lieu pour accueillir les malades, les mourants et on lui donnait le nom de l’Hôtel-Dieu. Les gens oubliés habitent chez Dieu. Un responsable du diocèse de Paris a aussitôt redit cette réalité comme une exigence. On ne sait pas encore si ce sera entendu.

 

Marie a laissé bousculer sa vie pour que Jésus, le Fils, ait corps et cœur en humanité. Marie était servant parmi le siens ; elle l’est restée avec Dieu. Une « pauvre servante » est devenue la maison de Dieu. Mais les pauvres, qui sont le visage de Dieu, n’ont pas encore de maison !

 

P. Bernard Labarthe

 

 

Vie de nos paroisses en ce temps de confinement

 

Vivre le temps de l’Avent

 

     4° Dimanche de l’Avent : 20 décembre 2020

 

Paroisse Saint-Jacques-des-Grands-Pins

×        4° Dimanche de l’Avent : TEMPS DE L’ALLIANCE, DIEU S’UNIT A NOUS

×        Chemin de conversion spirituelle : Et moi, suis-je prêt à accueillir l’inattendu de Dieu ?

×        Avec les textes de la Parole de Dieu de ce dimanche, choisir un mot qui nous parle. Ce mot est déposé dans la crèche.

×        Mettre Marie et Joseph dans la crèche.

 

Paroisse Notre-Dame-des-Trois-Rivières

×        4° Dimanche de l’Avent : FAIRE CONFIANCE

×        Point de conversion à vivre pour la 4° semaine : comme Marie, dire « oui » aux appels que l’Eglise me fait, par exemple pour agir dans la paroisse.

 

Paroisse Saint-Martin-du-Marsan

×        4° Dimanche de l’Avent : »ACCUEILLIR LE SEIGNEUR »

×        Avec l’annonce de l’ange Gabriel à Marie, se manifeste l’union entre Dieu et les hommes. « Le Seigneur est avec toi » aussi, dès que tu accueilles sa Parole et, à travers elle, ses appels.

×        Réflexion : de quelle manière suis-je attentif à la naissance de Jésus dans mon cœur ?

Par l’intercession de la Vierge Marie, demander cette disponibilité du cœur qui me fera dire : « Voici la servante du Seigneur, que tout m’advienne selon ta parole ».

×        Lire et Méditer Luc 1, 26-38

 

 

Quelques temps forts

 

Saint-Martin-du-Marsan   Eglise de Benquet

Les travaux de restauration sont achevés. C’est maintenant à un travail de nettoyage et de rangement que se consacrent de très nombreux bénévoles. Il faut dépoussiérer la sacristie, jeter de quelques vases cassés, remettre en place les bancs, la sono, l’orgue… Dans quelque jours, nous aurons l’immense bonheur de célébrer la nativité dans un écrin tout beau !

Bravo et très grand merci à tous les bénévoles.

 

Saint-Jacques-des-Grands-Pins

Le dimanche 20 décembre, à 10H30, nous célèbrerons l’entrée en catéchuménat de Ghislain Schmidl, au cours de la messe. Nous l’accompagnons de notre prière.

 

Groupe Scolaire Jean Cassaigne

Cette semaine, plusieurs célébrations de Noël ont été organisées au sein du Groupe scolaire. Les responsables pastoraux favorisent ainsi l’évangélisation des enfants et des jeunes en rappelant l’essentiel de la fête de Noël.

 

Proposition des mouvements ACO, JOC, ACE

Le dimanche 20 décembre, à 16H00, il sera possible de se retrouver à la chapelle Ste Thérèse pour un temps de prière, devant la crèche.

 

Décès de Mr Marcel VEZZOLI

Ce vendredi18 décembre, nous avons célébré les obsèques de M. Marcel Vezzoli âgé de 104 ans. Beaucoup l’ont croisé à l’église de St Pierre du Mont. Membre de l’Hospitalité de Lourdes, et de l’Hospitalité Landaise, il a été, pendant de longues années, l’organisateur du pèlerinage des polios à Lourdes.

Aujourd’hui, nous rendons grâce à Dieu pour le beau témoignage de foi et de service qu’il n’a cessé de donner. Nous assurons aussi sa famille de notre prière.

OUVERTURE DES ÉGLISES A L’OCCASION DE NOËL

 

Le temps de Noël est un temps favorable pour les retrouvailles familiales mais aussi pour aller voir les crèches de nos églises.

Cette année, conscients que tout le monde ne pourra se rassembler à la messe de la Nuit ou du Jour de Noël, nous avons décidé d’ouvrir toutes les églises pendant ce temps de Noël. L’idée est de permettre au plus grand nombre de familles de pouvoir « marquer » ce jour de fête en venant prier quelques instants devant la crèche. Une image-prière que vous pourrez ramener chez vous sera à votre disposition, à côté de la crèche.

 

Voici les horaires d’ouverture des églises

 

Paroisse Notre-Dame-des-Trois-Rivières

 

Eglise de la Madeleine 

de 900 à 16H30,

tous les jours.

Eglise de Saint Médard 

de 9H30 à 17H00

tous les jours

Eglise de Saint Jean d’Août 

de 9H30 à 17H00

tous les jours

Eglise de Saint Pierre du Mont 

de 9H00 à 17H30

tous les jours

Chapelle Ste Thérèse (au Peyrouat)

de 14H30 à 16H30

Mercredi 30 décembre 2020

 

                                          

Paroisse Saint-Martin-du-Marsan

 

 

Eglise de Benquet 

de 9H00 à 17H00

tous les jours

Chapelle St Christau (Benquet) 

de 9H00 à 17H00

tous les jours

Eglise de Haut-Mauco 

de 9H00 à 18H00

jour de Noël et jours suivants

Eglise de Bretagne de Marsan 

de 10H00 à 17H00

jour de Noël et jours suivants

Eglise de Saint Perdon 

de 9H00 à 17H00

tous les jours

Eglise de Bougues 

Contacter Mme TRIPOLI : 06 27 29 40 07

Eglise de Mazerolles 

 

 

Eglise de Laglorieuse 

De 14H00 à 16H30

Jour de Noël

 

Paroisse Saint-Jacques-des-Grands-Pins

 

Eglise de Campet Lamolère 

de 10H00 à 16H00

Le jour de Noël

Eglise de Saint-Martin d’Oney 

De 9H00 à 17H00

Tous les jours

Eglise de Geloux 

 

 

Eglise de Cère 

 

 

Eglise de Bostens 

De 9H00 à 17H00

Les 24 et 25 décembre

Eglise de Gaillères 

De 9H00 à 17H00

Les 24 et 25 décembre

Eglise de Lucbardez 

De 9H00 à 17H00

Les 24 et 25 décembre

Eglise d’Uchacq 

de 10H00 à 16H00

Le jour de Noël

Eglise de Saint-Avit 

 

 

 

 

A tous, bon dimanche, heureuse semaine et en union de prières.

 

Gérard de Rodat, curé