NewsLetter

Pour rester au courant de l'actualité de la paroisse Notre Dame des 3 Rivières, inscrivez-vous à nos listes de diffusions

En pratique

Horaire des messesformationoecumenisme


 

Prendre Date

se_module_calendrier_111 - style=default - background=
<<   202001<202012 janvier 2021 >20212   >>202201
lun mar mer jeu ven sam dim
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
111202101

Réseaux Sociaux

PointLink.net Joomla Extensions

Accueil

LETTRE AUX PAROISSIENS N° 18

Édito
                                              Pagaille ou Humilité ?

 

 


A l’approche des fêtes de Noël et du nouvel An, nous assistons à une grande pagaille ! La fête est tellement inscrite dans nos gènes qu’il nous est difficile d’imaginer Noël ou l’entrée dans une nouvelle année sans nous réunir en famille et entre amis. Il nous est devenu tellement essentiel de chanter « Il est né le divin enfant », de goûter quelques douceurs culinaires, d’échanger quelques cadeaux… qu’il nous est impossible d’imaginer de marquer la fin de l’année sans ces rendez-vous traditionnels !
La COVID-19 sème une grande pagaille !
C’est une pagaille sanitaire, économique, sociale, religieuse aussi. Qui aurait cru qu’un simple virus puisse être à l’origine d’une telle pagaille ? Même pendant les guerres, il y avait la trêve de la paix ! Cette année, à Noël, il n’y aura pas la trêve du virus ! Cette cochonnerie est bien plus puissante que nos armes ou que nos bonnes intentions. Le virus est bien là, invisible, sournois, mais toujours très actif.
La COVID-19 sème une grande pagaille !
Quand le plus profond de ce qui est encré ou inscrit dans la vie des hommes est touché et donc contrarié, tout devient compliqué et provoque déception, contestation, amertume. C’est la pagaille ! Et cette pagaille est d’autant plus grande qu’elle bouscule nos repères et nos rythmes naturels. C’est dire combien nos vies sont ritualisées à outrance : la bûche de Noël, la coupe de champagne, les voeux de bonne année, la trêve des conflits…. Dans ce contexte nouveau, comment allons-nous vivre ces fêtes de fin d‘année ?
La COVID-19 sème une grande pagaille…
Aurions-nous oublié que chaque année des hommes, des femmes, vivent dans une extrême solitude ces fêtes de fin d’année ? Et oui ! Tout le monde ne va pas au restaurant, tout le monde ne peut se retrouver en famille, tout le monde n’est pas à la fête ! Il y a bien sûrs ceux qui sont obligés de travailler ; il y a aussi ceux qui vivent dans une grande précarité.
La COVID-19 nous provoque à l’humilité !
Dans la grotte de Bethléem, il n’y avait qu’une mangeoire, quelques bergers et des moutons. C’est là que Dieu a choisi de naître et de partager la vie des hommes.
Alors, qu’est-ce qui est l’Essentiel ? Que Dieu vienne habiter notre terre ou que l’homme fasse la fête ?
Gérard de Rodat, curé

 

Pour méditer la Parole de ce 3° dimanche de l’Avent A 13 décembre 2020
Gaudemus ! Réjouissons – nous !
« Soyez dans la joie du Seigneur, soyez toujours dans la joie, le Seigneur est proche » (Ph 4, 4.5). Etre messagers de l’espérance et dispensateurs de la joie, malgré tout…, voilà ce à quoi nous invite la liturgie de ce 3ème dimanche de l’Avent.
Dans sa lettre aux Galates (ch.5, v.22), Saint Paul cite la joie comme un fruit de l’Esprit. C’est donc une expression de notre foi chrétienne qui nous ouvre à l’action de grâce à Dieu, pour son Amour manifesté en Jésus-Christ son Fils. L’occasion est belle ! Saisissons-la. Oui, action de grâce à Dieu pour l’expression de cette formidable humanité qui à travers le jeu d’une solidarité sans cesse renouvelée soutient et porte les plus fragiles d’entre nous pour faire barrage à cette pandémie. Considérons cette belle chaîne de communion spirituelle qui se réinvente continuellement, vécue dans nos maisons et à travers les réseaux sociaux, pour garder allumée la flamme de notre foi rudement mise à l’épreuve. Réjouissons-nous et soyons dans la joie car nous sommes aimés de Dieu ! Chaque vie est une histoire d’amour avec Dieu. Nous devons nous en émerveiller.
Se savoir aimés et sauvés par Dieu, voilà la raison fondamentale de l’allégresse chrétienne, de la vie que nous célébrons chaque dimanche. C’est cela qui donne sens à tout ce qui précède. Et Dieu y est présent : « Ne crains pas, je viens à ton secours » déclare-t-il par son prophète (Is 41, 13). Mieux, Isaïe dans la première lecture annonce la feuille de route du messie ; il est porteur d’un salut intégral : à la fois physique et spirituel. Dieu ne nous abandonnera pas. Joie au ciel, exulte la terre !
Cependant, nous l’aurons appris et compris : la vie ne coule pas toujours tout droit comme un cours d’eau tranquille dans son lit. Si nos doutes et nos peurs, nos blessures et nos incertitudes sont l’expression de notre humanité fragilisée, ils sont aussi le signe de notre murissement spirituel. Car le dit l’adage, ‘‘lorsque tu portes ton propre seau d’eau, tu connais la valeur de chaque goute’’. L’appel du Précurseur traverse le désert de nos vies, nous invitant à une mission de salut, oeuvre d’amour du coeur de Dieu. Missionnaires de la joie à vivre et à partager, hâtons le pas pour ne pas rater le train de cette évangélisation. Sans délai, sans détour, sans retard et sans retour, osons le chemin du prophétisme marqué par l’abaissement et l’humilité, mais qui est écho et se fait écho de l’annonce de l’espérance et de la joie pour nos frères et soeurs. Car le véritable témoignage de foi au Christ demeurera l’exemple d’une vie fidèle.
P. Franck A.

 

3
Vie de nos paroisses en ce temps de confinement
Vivre le temps de l’Avent
3° Dimanche de l’Avent : 13 décembre 2020
Paroisse Saint-Jacques-des-Grands-Pins
 3° Dimanche de l’Avent : TEMPS DE LA JOIE MESSIANIQUE
 Chemin de conversion spirituelle : Comment je manifeste cette joie ?
 Avec les textes de la Parole de Dieu de ce dimanche, choisir un mot qui nous parle, et le déposer dans la crèche.
 Fleurir la crèche. Mettre les bergers et les moutons.
Paroisse Notre-Dame-des-Trois-Rivières
 3° dimanche de l’Avent : JOIE et LUMIERE  Point de conversion à vivre pour la 3° semaine : Appeler ou visiter une personne seule ou dont je n’ai pas de nouvelles depuis longtemps. Par ce geste, nous apporterons de la Joie, nous serons témoins de la Lumière.
Paroisse Saint-Martin-du-Marsan
 3°Dimanche de l’Avent : « GAUDETE La JOIE »
 Alors que notre monde connaît des heures graves avec la pandémie du Covid et toutes ses conséquences, l’Eglise nous invite à « savoir que Dieu est proche, attentif et plein de compassion » (St Jean-Paul II). N’est-ce pas là un motif de joie et d’espérance ?
 Réflexion : de quelle manière suis-je témoin de l’espérance ?
L’antienne de la messe de ce dimanche nous dit : « Soyez dans la joie du Seigneur, soyez toujours dans la joie, le Seigneur est proche ». (Ph. 4,4)
 Lire et méditer Lc 1, 26-38.
Retour sur quelques réunions
Lundi 7 décembre : Equipe paroissiale Pastorale des migrants et des réfugiés (Notre-Dame-des-Trois-Rivières)
L’objet de cette réunion en visioconférence était de poursuivre l’approfondissement du thème d’année « Ecouter pour réconcilier » proposé par le service national de la pastorale des migrants et des réfugiés et de préparer la messe des nations, le 3 janvier prochain.
A la suite de ce qui est proposé depuis plusieurs années, le dimanche de l’Epiphanie, la Messe des Nations est une invitation à célébrer le Christ qui se manifeste à tous les hommes. Malgré les contraintes dues à la COVID-19, nous avons choisi de maintenir cette célébration qui nous ouvre à l’universalité de l’Evangile. Une animation spécifique sera proposée lors de la messe de 10H30, à l’église de la Madeleine.
Mardi 8 décembre : Préparation des messes de Noël (Saint-Martin-du-Marsan)
Les préparatifs sont en très bonne voie ! Très grand merci aux personnes qui se sont réunies.
Noël sera bien célébré le jeudi 24 décembre à 19H00, dans l’église de Benquet et le 25 décembre, à 10H30, à l’église de St Perdon.
Mardi 8 décembre : Réunion du Conseil Pastoral Paroissial (Saint-Jacques-des-Grands-Pins)
Cette réunion a dû être reportée. Nous ne sommes pas tous à l’aise pour la visioconférence !
Mercredi 9 décembre : Réunion des trois EAPP de l’Ensemble pastoral
C’était la seconde fois que nous nous réunissions… Mais ce fut une première, en visioconférence.
Nous avons fait le point sur les préparatifs de Noël dans chaque paroisse.
Nous avons abordé la préparation du Dimanche de la santé (7 février 2021) et commencé à réfléchir à quelques propositions communes que nous pourrions mettre en place pour vivre le temps du Carême.
Vendredi 11 décembre : à l’église de Saint-Jean-d’Août
Traditionnellement, les aumôneries de l’Enseignement Public et du Groupe Scolaire Jean Cassaigne organisent, à la mi-décembre, une marche de l’Avent. Cette année, point de marche, point de partage, mais une très belle célébration sur le thème : « Je vous salue Marie ».
4
Au cours de cette célébration, Lorenze, Keilanine, Aldo, Enzo, Ysé-fleur qui cheminent vers le baptême, et Cécile qui chemine vers la première communion ont célébré une nouvelle étape de leur itinéraire de foi.
Nous les assurons de notre prière.
Itinéraire spirituel (suite)
Dans la « Lettre aux paroissiens » n° 14, j’avais écrit une présentation de l’itinéraire spirituel que nous propose Mgr Souchu, cette année, et j’avais joint le 1° texte de méditation : « L’Annonciation ».
En pièce jointe, vous trouverez aujourd’hui le 3° texte de méditation : « L’échelle de Jacob ».
N’hésitez pas à m’écrire vos réactions, votre ressenti sur cet itinéraire spirituel. Cela m’aidera à mesurer la participation des paroissiens à cette initiative. Cela permettra d’alimenter aussi cette Lettre aux paroissiens !
A tous, bon dimanche, heureuse semaine
et en union de prières.
Gérard de Rodat, curé