ACCUEIL

Actualités du Relais

Il n'y a aucun évènement

En pratique

Horaire des messesformationoecumenisme


 

Prendre Date

se_module_calendrier_111 - style=default - background=
<<   201706<20185 juin 2018 >20187   >>201906
lun mar mer jeu ven sam dim
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
111201806

Réseaux Sociaux

PointLink.net Joomla Extensions

Saint Jean-Baptiste

QUI EST JEAN BAPTISTE ?

Jean-Baptiste est très populaire. En France, de nombreuses églises et villages portent son nom. A Rome, la basilique Saint-Jean-de-Latran, l’une des quatre basiliques majeures est dédiée aux deux saints JEAN : Jean le baptiste et Jean l’Évangéliste

Jean-Baptiste est appelé aussi le Précurseur. Il est le dernier des prophètes d'Israël  qui, sous l'inspiration du Saint-Esprit, ont annoncé la venue du Messie qui inaugurerait la Nouvelle Alliance.

L'annonce de sa naissance, par l'archange Gabriel, ouvre le Nouveau Testament dans l'Évangile de Luc (ch. 1).

Son père, Zacharie, est prêtre de la tribu de Lévi. Il est marié avec Élisabeth, descendante, elle aussi, de la tribu de Lévi, de la très haute et très noble lignée sacerdotale d'Aaron, frère de Moïse et premier Grand Prêtre (dont sont issus tous les grands prêtres du Temple de Jérusalem). "L'un et l'autre sont des justes " précise l'évangéliste ( Gn 15,6). Nous dirions aujourd'hui qu'ils sont des saints.

Pourtant, malgré leur grand mérite et leurs ardentes prières, le Seigneur ne leur a pas encore donné d'enfant. Et Elisabeth est stérile. De plus, dit St Luc, "ils sont maintenant très âgés".

Alors que Zacharie est désigné par le sort pour faire brûler l'encens dans le sanctuaire du Temple, le jour où ce soin lui est dévolu à sa classe,  l'Ange Gabriel lui apparaît:

"N'aies pas peur Zacharie. Ta prière est exaucée. Ta femme t'enfantera un fils et tu lui donneras le Nom de JEAN (ce qui signifie le Seigneur est favorable). Beaucoup se réjouiront de sa naissance.'

L'ange Gabriel annonce à Zacharie que ce fils  sera un grand prophète.

Élisabeth conçoit bientôt l'enfant promis. Elle tient la nouvelle soigneusement cachée durant 5 mois, tant la nouvelle est surprenante.

Jean au désert

Conduit par l'Esprit Saint, Jean se retire pour prophétiser au désert - lieu d'une extrême aridité, mais où la Parole de Dieu est le mieux reçue - près du Jourdain, symbole de l'eau vive. Là il va vivre dans une austérité effrayante :

Il porte, comme les prophètes d'Israël, "un manteau de poils de chameau, un pagne de peau et une ceinture autour des reins. Sa nourriture est composée de sauterelles et de miel sauvage". (Mc 1).

De très nombreux artistes l'ont représenté ainsi.

Il prêche une conversion dont le signe est un bain rituel accompagné de l'aveu des péchés. C'est le baptême dit de Jean (d'où son nom), qui sera préfiguration du Sacrement de Baptême.

Il demande à tous, comme l'avait annoncé l'archange Gabriel à Zacharie son père, de revenir à Dieu, et d'être dorénavant fidèles à la Sainte Loi d'amour de Dieu.

"Engeance de vipères, convertissez-vous ! Produisez des fruits de repentir. Sinon n'espérez pas échapper à la colère divine. Tout arbre qui ne produit pas de bons fruits va être coupé et jeté au feu" crie-t-il à ses contemporains ( Lc 3, 7-8).

Avec l'audace des saints, il dénonce l'adultère public d'Hérode avec sa belle-sœur Hérodiade, la femme de son frère qu'il a épousée, lui faisant de vifs reproches. "Pourtant Hérode aimait l'écouter !".

Pourtant un jour, il le fait arrêter et jeter dans la prison de Machéronte, au-delà du Jourdain.

Il est si grand, si saint que la foule se demande s'il n'est pas le Messie Lui-même. Il répond humblement aux enquêteurs qui lui sont envoyés par les autorités religieuses :

"Je ne suis pas le Christ ! et même je ne pas digne de dénouer les courroies de ses sandales" (Jn l,21).

A la demande expresse de Jésus, il Le baptise, Baptême qui marque l'envoi en mission du Seigneur, au cours duquel se manifestera alors la Sainte Trinité :

"Il vit l'Esprit descendre sur Lui comme une colombe. Et voici qu'une voix, venue des cieux, disait : "Celui-ci est mon Fils bien-aimé qui a toute ma faveur", (Mt 3, 16-17).

"Voici l'Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde" dira Jean en désignant Jésus aux disciples comme le (futur) agneau immolé, agneau pascal, symbole de la rédemption d'Israël et du monde (Jn 1,29-34).

Il annonce que Jésus est Celui qui vient, qui baptisera dans l'Esprit et dans le feu, que Jésus est l'élu de Dieu, l'oint du Seigneur, le Messie Lui-même (Mt 3, 11).

Il a accompli désormais ce pour quoi Dieu l'a envoyé. Sa mission s'achève !

"Il faut qu'Il croisse et que je diminue ", dira-t-il à ceux qui l'interrogent (Jn 3, 27-30)