NewsLetter

Pour rester au courant de l'actualité de la paroisse Notre Dame des 3 Rivières, inscrivez-vous à nos listes de diffusions

En pratique

Horaire des messesformationoecumenisme


 

Prendre Date

se_module_calendrier_111 - style=default - background=
<<   201805<20194 mai 2019 >20196   >>202005
lun mar mer jeu ven sam dim
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
111201905

Réseaux Sociaux

PointLink.net Joomla Extensions

Accueil

LA FÊTE DES NATIONS

Samedi 5 Janvier à 18h30, en la fête de l'Épiphanie,  célébration de la Fête des Nations, à église St-Vincent-de-Paul. Elle a été suivie d'un repas partagé.

Lors de la célébration, nous avons prié en une vingtaine de langues, chanté en malgache, souhaité la bonne année en une multitude de dialectes. Chacun dans sa langue a chanté les merveilles de Dieu. Lemot FRATERNITÉ prenait tout son sens.L'autel, avec les drapeaux

 

 

 

Le chœur malgache

La belle petite Ana est épuisée...

Mais que fête-t-on à l'Épiphanie?

 

Epiphanie – mot qui signifie « manifestation » - se disait d’un roi quand il venait visiter une ville, événement qui donnait lieu à des illuminations, fêtes et privilèges. La fête de l’Epiphanie célèbre, de même, Celui qui « vient visiter son peuple » (Lc 1,68), Celui qui se manifeste en gloire, Jésus.

La fête prend encore une couleur missionnaire, universaliste : ces mages, venus de loin, représentent tous les peuples du monde. Nous fêtons aujourd’hui les jeunes Eglises d’outre-mer venues tard à la foi, mais avec toute l’ardeur et tout le dynamisme de leur jeunesse. Nous fêtons encore - eh oui ! - ces hommes et ces femmes qui cherchent sincèrement Dieu.

Ainsi cette venue glorieuse du Christ en notre monde et ces mages représentant “les nations”, les peuples encore loin de Dieu, annoncent-ils, dès le début de l’année liturgique, ce que celle-ci fêtera à son terme : le Christ Roi rassembleur des nations. Si Noël peut être dite la fête familiale, l’Epiphanie est la fête universelle. Si, à Noël, une joie douce s’empare de nous, à l’Epiphanie, … on porte le regard au loin.

Port St-Nicolas